accessoires

22 04 21

Dans le rêve, les signes concrets, tangibles (ou qui passent pour tels) s’organisent d’eux-mêmes en langage — ce qu’ils ne font pas dans la réalité. Les choses cessent définitivement d’être muettes, ou plutôt celles-ci s’y trouvent douées d’un mutisme inquiétant, entêtant, hypnotique presque. Mais cette langue est tout aussi incompréhensible et secrète que les ordonnances d’une pythie. Pourtant, elle frappe le rêveur d’une profondeur étrange — comme si l’esprit résidait dans cet entrelacs de formes et de couleurs, de luminosité, d’obscurité peut-être. Encore, n’est-ce pas tant les formes que leur nimbe —

Le sens y tremble, pareil à la pointe d’une flamme qu’agite l’air.

CAHIER DES PROBLÈMES II – 2021

essence

Essence.

Concevoir les essences comme des lumières qui brillent faiblement. Grande ténuité plutôt que concentration extrême.

Grande ténuité donc, et qui décèlerait leur qualité première. Trace, signe. Au fond, quelque chose d’une dimension archéologique. C’est-à-dire, la nécessité de leur réactivation.

(Là encore, coïncidence d’une conscience et du monde.)

*

Essence II.

Ce que le nom recouvre, dissimule, oblitère. Et, toujours, cette même et inlassable question : les essences tiennent-elles dans le langage ? — ou posée différemment encore : le langage est-il le lieu des essences ? Leur saisie, ou le mouvement qui commande leur saisie. La théorie du nom secret — ce nom qu’il faut découvrir et qui serait l’essence — même considérée comme une simple fiction n’en demeure pas moins intéressante et féconde. Pouvoir magique, là aussi.

Relation de tout ceci avec les notes sur l’image en littérature.

CAHIER DES PROBLÈMES II – 2020

impropriété

[12. 18.]

Le texte est aussi ce monde où se lèvent des signes. Comparer le travail de l’interprétation à une Nekuia. De fait, tous se pressent autour de la fosse. Mais quels sont ceux qu’on doit interroger ? Les mots, ainsi envisagés, n’ont pas plus de consistance que des ombres. Comme pour le nom secret qui est l’essence, et luit si faiblement sous le mot — ce qu’il faut encore entendre et révéler.

Ce qu’il y a de proprement intransmissible.

Impropriété du langage. Ce dépoli. [Être] ainsi que l’eau, laquelle ravive les teintes du galet, ou les couleurs du coquillage. Seule, la transparence. Le geste le plus simple — c’est-à-dire : le geste poétique le plus simple.

Chaise table arbre colline maison

Pareils aux termes de la métaphysique, chacun adossé à son fond de néant. Sans ordre. Tour à tour, convoqué — révoqué. Dans son absence, ne laissant aucune trace de sa présence antérieure.

Homme silence homme

Jour — nuit — jour

Matité, mutité. Extinction du signe. Disparition.

CAHIER DES PROBLÈMES II – 2018