poésie sans recueil (2)

Les racines des mots

non comme un exercice abstrait

mais une évocation

Ici

la fosse même du savoir et des gestes simples

répétés —

·

La lune croît sur l’horizon faible

Où est mon pays ?

·

J’ouvre le temps

une fleur déployée dans la lumière absente

le monde, l’image du monde

autour de cela

Et dans ce temps ouvert

que déposer ?

·

Rives de l’existence

délaissées

où meurent d’étranges poissons

comme

ceux des fleuves allant à la mer Morte

POÉSIE SANS RECUEIL – 2020